Éditions Notari

Michel Butor

Né en 1926 dans la banlieue de Lille. Son père travaillait dans l’administration des Chemins de fer du Nord, mais était passionné de dessin, aquarelle et gravure sur bois. En 1929, la famille s’installe à Paris où le jeune Michel fera toutes ses études (lettres, philosophie). Il quitte la capitale dès les années 50 pour devenir «professeur itinérant», de l’Egypte à la Suisse (Université de Genève) en passant par l’Angleterre et les Etats-Unis. Possédé depuis longtemps par le démon de l’écriture, il publie ses premiers romans aux éditions de Minuit. Les livres s’accumulent, apportant chaque fois la surprise: essais, récits du jour ou de la nuit, poèmes, nouvelles combinaisons de tout cela, ils font le désespoir des esprits routiniers; les collaborations se multiplient avec peintres, musiciens, photographes. Séjours au Japon et en Australie; voyages en Chine. L’œuvre de Michel Butor est considérable, tant par son volume que par sa qualité, reconnue dans le monde entier (traductions dans plusieurs langues). Il vit actuellement dans un village de Haute-Savoie.

Ouvrages de Michel Butor (sélection parmi plus de 1500 titres):

La Modification, éditions de Minuit, 1957
Mobile, Gallimard, 1962
Dialogue avec 33 Variations de Ludwig van Beethoven sur une valse de Diabelli, Gallimard, 1971
Boomerang, Le Génie du Lieu III, Gallimard, 1978
L’Utilité poétique, Circé, 1995
A la frontière, La Différence, 1996
Errances botaniques, lieux de mémoires, avec Catherine Ernst, Slatkine, 2003

2016 © éditions Notari | design by Mass & wonderweb